Road trip sur la route des Navigateurs (132) – Chaudière Appalaches

Québec en
Vacances

La route 132 au Québec me rappelle, à plus petite échelle, la mythique route 66 aux États-Unis.

Sur 1 500 kilomètres, la Route des Navigateurs (son nom officiel) traverse cinq régions administratives: la Montérégie, le Centre-du-Québec, la Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie-Îles-de-Madeleine. Suivant le tracé du fleuve Saint-Laurent, la route 132 est la plus longue route de la province: elle traverse plus de 120 villes et villages! Laissez-moi vous guider aujourd’hui sur la route 132, qui traverse la région de Chaudière-Appalaches, de Québec jusqu’aux Bas-Saint-Laurent.

Lévis

Lévis – par Mélanie Jean

Point de départ de mon road trip: Lévis! Juste en face de Québec, la ville de Lévis offre un panorama tout simplement magnifique sur la capitale nationale! Un arrêt à la Marina de la Chaudière s’impose. Plus grande artère de Lévis, la route 132 (plutôt connue sous le nom de boulevard Guillaume-Couture sur le territoire de l’ancienne seigneurie de Lauzon) traverse la ville d’est en ouest. Saviez-vous que Guillaume Couture est en quelque sorte le Samuel de Champlain de Lévis? Homme originaire de la ville de Lévis et ancêtre de toute la couture en Amérique du Nord, cette figure importante de l’histoire du Québec est le premier colon français à s’installer sur les terres de Lévis en 1647. Guillaume Couture fut aussi le premier à coloniser la rive sud du Saint-Laurent.

Bellechasse

St-Michel-de-Bellechasse – par Mélanie Jean

Nous continuons notre voyage vers l’Est et nous entrons ici dans la belle région de Bellechasse! On sent déjà l’omniprésence du fleuve. Le long de la 132, vous croiserez respectivement Beaumont, Saint-Michel de Bellechasse, Saint-Vallier et Berthier-sur-Mer. Ne manquez pas le Moulin de Beaumont, le port de plaisance de Saint-Michel de Bellechasse, l’église et la rue principale de Saint-Vallier et le quai de Berthier-sur-Mer (d’où vous pouvez également réserver une croisière pour visiter Grosse-Île).

Montmagny

Montmagny – par Mélanie Jean

Capitale de l’oie des neiges, entre rivière et montagnes, Montmagny est habitée depuis l’époque de la Nouvelle France, soit depuis 1670 et était connue sous le nom de seigneurie de la Rivière-du-Sud. Plus de 350 ans d’histoire ont façonné le paysage de la région, qui a connu l’agriculture, l’industrie du bois et la construction navale. J’ai beaucoup aimé m’arrêter au quai Boulanger, où il est très facile d’observer plusieurs espèces d’oiseaux!

Si vous êtes à Montmagny, ne manquez pas la maison Sir Etienne-Pascal-Taché. Résidence d’un des pères de la Confédération canadienne, patriote et ancien premier ministre du Canada-uni, cette magnifique demeure a été construite entre 1820 et 1830. Classée monument historique, elle est un incontournable lors d’une visite à Montmagny!

Cap-Saint-Ignace

Cap St-Ignace – par Mélanie Jean

Juste après Montmagny vient la municipalité de Cap-Saint-Ignace. Situé entre champs et littoral, Cap-Saint-Ignace possède un magnifique patrimoine bâti. Sur votre chemin, vous rencontrerez le Manoir Gamache, une belle demeure ancestrale de style normand. Construit en 1744 par le seigneur de l’époque Louis Gamache, c’est l’un des bâtiments les plus anciens de la municipalité et de la région.

L’Islet-sur-Mer

L’Islet – par Mélanie Jean

Toujours dans la région de Chaudière-Appalaches, la route 132 vous guidera vers l’Islet-sur-Mer. En plus des belles demeures ancestrales, vous verrez le long de la 132 le Musée maritime de Québec et la vedette du lieu, le brise-glace NGCC Ernest-Lapointe. Ce navire est le tout premier brise-glace construit par le chantier naval Davie près de Québec. En service de 1941 à 1978, il a servi, entre autres, à approvisionner la base aérienne des Forces canadiennes à Goose Bay au Labrador pendant la Seconde Guerre mondiale.

Saint-Jean-Port-Joli

St-Jean-Port-Joli – par Mélanie Jean

J’aime particulièrement Saint-Jean-Port-Joli. Non seulement c’est dans cette commune que mon ancêtre, le premier Jean est arrivé de France (après avoir passé plusieurs années au Québec), mais Saint-Jean-Port-Joli offre un décor charmant très propice à la photographie avec sa marina et son église datant du 1779.

St-Jean-Port-Joli – par Mélanie Jean

Entre Saint-Jean-Port-Joli et L’Islet, directement sur la route 132, ne manquez pas le point culminant du spectacle! Un retour dans le passé avec ce magnifique garage! Si vous êtes comme moi amateur de tout ce qui est vintage, vous en aurez plein! Le propriétaire sur place, ferblantier, se fera un plaisir de vous accueillir! J’ai eu la chance de discuter avec lui, il était vraiment sympa!

St-Jean-Port-Joli – par Mélanie Jean

Si vous êtes également dans ce secteur, n’oubliez pas de visiter le Musée de la Mémoire Vivante, tout juste à l’extérieur de la municipalité. Voué à la personne, le Musée raconte les modes de vie et les événements d’hier en mettant de l’avant les voix de ceux et celles qui les ont vécus. Des pratiques presque oubliées y revivent.

Saint-Roch-des-Aulnaies

St-Roch-des-Aulnaies – par Mélanie Jean

Saviez-vous que selon National Geographic, Saint-Roch-des-Aulnaies est classé 3e plus beau lieu pour les couchers de soleil dans le monde? Ne manquez pas la Seigneurie des Aulnaies, un héritage important de l’époque de la Nouvelle-France! C’est un très bel exemple de l’époque du régime seigneurial, avec son moulin à farine construit en 1739.

Traverser la région de Chaudière-Appalaches le long de la route 132 vous offrira l’occasion d’observer des paysages possédant un charme unique et varié. Si vous planifiez un road trip sur cette route, il vous faut assurément ajouter ces arrêts à votre liste!

Bonne route!

Partager cet article:
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Mélanie

Géographe de formation basée à Québec, toujours équipée de sa caméra et de son drone, elle se passionne pour la photographie et les voyages.

Autres activités à découvrir

Lanaudière est une région qui gagne vraiment à être connue! Située à environ 30 kilomètres au nord-est de Montréal, on retrouve principalement sur le territoire de Lanaudière les vallées des rivières L’Assomption et Ouareau.
« Papa, qu’est-ce que c’est un Road trip ? »