À voir absolument lors d’un road trip aux Îles-de-la-Madeleine.

Québec en
Vacances

L’été arrive et vous prévoyez peut-être un séjour dans la magnifique région des Îles-de-la-Madeleine ? Vous ne savez pas exactement combien de temps ni quoi voir ? Vous souhaitez en apprendre un peu plus sur ce coin du Québec ? Cet article est pour vous !

Les îles au gré du vent

Après deux séjours sur ces îles, j’ai eu envie de vous partager mes coups de cœur. Ses paysages à couper le souffle, ses magnifiques couchers de soleil, ses habitants accueillants, sa gastronomie et sa nature grandiose ont tout pour vous charmer. D’île en île, l’archipel des Îles-de-la-Madeleine a tout pour offrir un dépaysement total.

Une image vaut mille mots, mais le monde laisse sans mot! Spécialisée en photo-reportage dans le créneau du tourisme nature, ma mission est de vous faire connecter avec le monde qui nous entoure et vous sensibiliser à son importance à travers mes images! Pour en connaître davantage à propos de mes mandats, je vous invite à visiter mon site web: www.melaniejean.photos

Embarquez avec moi et laissez-vous porter au gré du vent sur chacune des îles de cet endroit unique au Québec !

Cap-aux-Meules

Que vous arriviez par bateau ou par avion, c’est sur l’île du Cap-aux-Meules que vous ferez votre entrée aux Îles-de-la-Madeleine. Lieu central de l’archipel composé d’une douzaine d’îles, dont six sont reliées par des bancs de sable, Cap-aux-Meules est la plus habitée et regroupe la plupart des services. C’est aussi la deuxième plus grande île en termes de superficie après l’île de Havre Aubert.

Trois villages la composent, soit Cap-aux-Meules, L’Étang-du-Nord et Fatima. Malgré un aspect un peu plus urbain, Cap-aux-Meules est rempli de charme, avec sa rue principale et ses nombreux restaurants. C’est également le point de départ pour visiter l’île d’Entrée.

Du côté de Fatima, la Belle Anse offre de magnifiques points de vue sur les falaises rouges. La plage de la Dune du Nord dans ce secteur est un peu moins fréquentée, mais tout aussi belle.

Le village de L’Étang-du-Nord quant à lui possède à mon avis le plus beau phare de la région : le phare du Borgot. Ce phare de 12 mètres de haut est l’un de mes endroits favoris pour admirer le coucher du soleil aux îles! Côté restauration dans ce secteur, j’ai eu un énorme coup de coeur pour Gourmande de Nature et la microbrasserie À l’abri de la Tempête ! C’est vraiment à ajouter sur votre liste.

Havre-aux-Maisons

Je ne peux vous cacher que cette île est ma favorite aux Îles-de-la-Madeleine. Non seulement parce que c’est sur celle-ci que vous trouverez l’une des meilleures fromageries du Québec, la Fromagerie du Pied-de-vent, et l’une de mes pizzérias favorites (Pizza de la pointe), mais aussi pour le charme incontesté de ses petites maisons colorées et ses magnifiques points de vue sur la côte et le Saint-Laurent.

L’île de Havre-aux-Maisons possède donc un décor champêtre qui n’a rien à envier. Ses falaises rouges caractéristiques de l’île et ses magnifiques plages offrent des paysages à couper le souffle. La fameuse butte ronde, d’où on a une vue imprenable sur l’île, est également un incontournable. Le sentier d’environ 4,5 kilomètres vous mènera au sommet. N’oubliez surtout pas de faire une halte pour admirer le phare du Cap Alright, un lieu qui offre une vue spectaculaire sur les falaises de grès gris et la baie de Plaisance. Par temps dégagé, vous verrez même l’île d’Entrée au large.

Havre-Aubert

Située au sud de l’île de Cap-aux-Meules, l’île de Havre-Aubert possède un caractère unique. Havre-Aubert fait partie de l’Association des plus beaux villages du Québec et c’est sans surprise qu’on le constate lors d’une visite. La route qui mène au phare de l’Anse-à-la-Cabane (le Chemin du Bassin) est absolument magnifique et pittoresque, tandis que la fin de la route 199 vous mènera directement au coeur du magnifique secteur du Site historique de la Grave, où se trouvent de nombreuses boutiques et restaurants typiques de l’île. Ce secteur de Havre-Aubert, lieu de prédilection pour les pêcheries et le commerce, a gardé un cachet bien maritime.

Parlant de commerces de Havre-Aubert, j’ai eu un énorme coup de coeur pour la boutique À Marée Basse et l’Atelier Côtier, tandis que le restaurant le Café de la Grave est mon incontournable à chaque visite. De nombreuses autres boutiques d’artisans, de commerces, de restaurants et de cafés font de ce lieu un endroit incontournable aux Îles-de-la-Madeleine.

Île d’Entrée

D’une dimension d’environ 7 kilomètres carrés, l’île d’Entrée est la seule île encore habitée qui n’est pas reliée au reste de l’archipel par la route. Ses habitants permanents, qui sont aujourd’hui moins d’une centaine, vivent dans un isolement rythmé par la mer.

On surnomme aussi parfois cette île « l’île sans enfants ». La petite communauté anglophone qui y réside toujours ne compte aujourd’hui plus un seul jeune. L’école locale ayant fermé il y a quelques années, les jeunes l’on déserté. Cette île qui s’est peuplée depuis le 19e siècle au fil des naufrages risque malheureusement de voir sa population complètement disparaître dans quelques décennies.

Néanmoins, l’île a su conserver son caractère bucolique et tranquille. Reliée à Cap-aux-Meules par le traversier, l’île d’Entrée vit surtout grâce à la pêche. Sa butte, la Big Hill, la plus haute de l’archipel avec ses 174 mètres, offre un panorama incroyable sur les environs. C’est donc entièrement à pied que se découvre l’île d’Entrée. Une chose est sûre, on a vraiment pas l’impression d’être au Québec tellement le dépaysement est complet!

L’Île de la Pointe-aux-Loups

Le long de la route 199 qui vous mènera au nord de l’archipel, entre Cap-aux-Meules et Grosse-Île, l’île de la Pointe-aux-Loups est la plus petite île habitée de l’archipel. Elle compte à peine une cinquantaine de maisons. Située au milieu des dunes de sable, c’est à cet endroit que vous trouverez l’une des plus belles plages, la plage de la Dune du Nord.

L’île de Grosse-Île

Grosse-Île est habitée par des anglophones descendants d’Écossais, pêcheurs pour la plupart. La mine de sel, située à l’entrée de la Grosse Île, impressionne par l’importance de ses installations. On y exploite les dômes de sel constituant le sous-sol des Îles-de-la-Madeleine.

La Réserve de faune de la Pointe de l’Est est l’un de ses plus beaux attraits naturels de cette île. Celle-ci est constituée de dunes, de landes et d’étangs qui proposent plusieurs sentiers de randonnée. Créée en 1978 afin de protéger des habitats servant de halte aux oiseaux migrateurs ainsi que de lieu de reproduction à des espèces en péril, cette réserve occupe une superficie de 684 hectares et est située à l’extrémité nord-est des Îles-de-la-Madeleine. C’est également le vestige d’un écosystème unique au Québec, typique du paysage des îles.

L’île de Grande-Entrée

Vous êtes ici dans la capitale québécoise du homard! Depuis le quai de Grande-Entrée, où se termine la route 199, vous ne pourrez manquer les centaines de bateaux homardiers aux couleurs vives. Le plus bel attrait du secteur est sans contredit la randonnée jusqu’à l’île Boudreau, qui offre l’un des plus beaux points de vue des îles!

Si vous êtes à la recherche d’un dépaysement complet cet été, n’hésitez pas et partez à la découverte des Îles-de-la-Madeleine. Son caractère unique, ses habitants accueillants et ses paysages incroyables ont tout pour vous charmer!

Les habitants des îles se plaisent à dire qu’ils n’ont pas l’heure… mais qu’ils ont le temps! Et vous, avez-vous le temps?

Partager cet article:
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Mélanie

Géographe de formation basée à Québec, toujours équipée de sa caméra et de son drone, elle se passionne pour la photographie et les voyages.

Autres activités à découvrir

Avertissement pour les amateurs de mousse et de houblons! La Belle Province est littéralement une pépinière de microbrasseries aux saveurs toujours plus créatives et qualitatives.
Tous les ingrédients sont réunis cet été afin de nourrir notre désir de partir en road trip, à la rencontre des saveurs des différentes régions de la province.
La Route du Richelieu est la première route touristique officielle transfrontalière entre le Québec et l’État de New York. Riche en paysages d’une exceptionnelle beauté, les abords du cours d’eau regorgent de véritables trésors naturels, culturels, patrimoniaux et historiques.